A l'occasion de la fête du court métrage, Aux Films de l'Erdre a organisé, le 21 décembre à 20h30 à la salle des fêtes de la Papinière à Sucé sur Erdre, une soirée de projection de courts métrages.

Une trentaine de personnes ont assisté à cette soirée.

 

Au programme (entre autres !):

  • Bloody Chritmas II de Michel Leray.
    Le retour d’un sapin de Noël revanchard, plus remonté que jamais ... de circonstance à quelques jours de Noël.
  • L'homme aux bras ballants, film d'animation de Laurent Gorgiard, musique de Yann Tiersen.
  • Aurore boréale de Keren Ben Raphael, avec Hippolyte Girardot.
    4h du matin. Louise, 23 ans, dort paisiblement. Son père, Jacques, la tire du lit et l’oblige à le suivre dans la forêt. Il a entendu à la radio qu’une aurore boréale allait faire son apparition dans la région.
  • Walking on the Wild Side de Dominique Abel (Belgique).
    Un matin, un célibataire timide entre en collision avec une grande rousse. C’est le coup de foudre. Comment revoir cette femme que le destin a mise sur sa route ?
  • Bad Toys II de Daniel/Nicolas Brunet/Douste.
    Des braqueurs en fuite, deux flics de choc sur leurs traces : Une course-poursuite où tout n’est pas jouet…
  • Mobitel Mania, un film d'animation de Darko Vidackovic (Croatie).
    Le quotidien d’une jeune fille est entièrement rythmé par son téléphone portable. L’appel d’un garçon la remplit d’émoi et attise son imagination. Mais la batterie de son mobile arrive à bout. Elle décide alors de se brancher elle même à son chargeur.
  • 3x3 de Nuna Rocha (Portugal).
    Un veilleur de nuit joue au basket toute la nuit, il améliore son jeu. Alors que le jeune nettoyeur de nuit a du mal a maintenir le niveau, il n’abandonne pas pour autant.
  • Al serivzio del cliente de Guisepe Tufarulo (Italie).
    Les employés de nuit d’un supermarché s’attellent à leur travail avec ennui, jsuqu’ à ce qu’il trouvent un nouveau moyen pour attirer l’attention du client.
  • La nuit américaine d'Angélique, film d'animation de Pierre-Emmanuel Lyet.
    En allant voir « La nuit américaine » de François Truffaut, Angélique découvre qu’on peut inventer sa vie.
  • Gratte-papier de Guillaume Martinez.
    Une étincelle d’espoir inattendue dans la grisaille journalière du métro parisien.


... quelques films parmi les 17courts métrages que nous avons sélectionnés pour vous !

 

Cette soirée est organisée à l'occasion de "Le jour le plus court 2013", la fête du court métrage.

Bande-Annonce "Le jour le plus Court 2013"


Imprimer cette page